WALLIS
IN FRAGE

Haben Sie eine Frage zum Wallis ? Stellen Sie sie den Fachleuten. Die Mediathek Wallis verfügt in ihren Beständen fast alle Publikationen zum Thema Wallis oder von Walliser Autoren. Ihre Frage wird innert 72 Stunden beantwortet (Wochenende und Feiertage ausgenommen).

Agriculture valaisanne en zones de montagne

Gepostet von Layane Bezinge 10.02.2018 14:44
Bonjour,
Je souhaiterais connaître l'évolution (1920-2015) de la production agricole des exploitations valaisannes situées en zones de montagne: l'orientation de la production (diversité, animaux-lait-viande, cultures, spécialisation,etc.), la commercialisation (autosubsistance, commerce en plaine-marchés,etc.) et les conditions de vie des familles paysannes?
J'espère que ma question n'est pas trop vaste et compréhensible

Je vous remercie d'avance pour les précieux renseignements qui abreuveront ma soif de curiosité!

Une montagnes de mes salutations les meilleures,

Layane Bezinge

Bonjour,

Vue l'étendue de votre question, il est difficile d'y répondre complétement. Pour commencer, voici un extrait de l'article sur le Valais dans le Dictionnaire Historique Suisse disponible en ligne :

"La part restreinte de surface agricole utile du Valais (20,3%, Suisse 36,9%), le relief accidenté, les servitudes collectives et la structure morcelée des propriétés limitent la mécanisation et l'intensification de l'agriculture. Entre 1900 et 1945, l'Etat soutient le développement agricole et, durant la Deuxième Guerre mondiale, le plan Wahlen parachève cette politique; avec plus de 10'000 ha de terres conquises dans ce cadre, le Valais affiche en 1946 le taux d'accroissement le plus élevé.

Les améliorations foncières, en particulier les remaniements parcellaires, se poursuivent entre 1950 et 2004 avec des investissements supérieurs au milliard de francs. Le secteur primaire subit une modification structurelle fondamentale; les exploitations familiales basées sur l'élevage (race d'Hérens) et l'agriculture de subsistance laissent place à des exploitations professionnelles mécanisées et à une agriculture commerciale (viticulture, arboriculture). Leur taille est inférieure à la moyenne nationale; en 2008, 74% des exploitations ont moins de 10 ha (34% en Suisse).

Dès 1860, la concurrence des céréales importées accélère le remplacement des champs par les prairies ou la vigne. Dès 1920, conséquence du phylloxéra, la reconstitution du vignoble favorise chasselas (fendant), johannisberg, pinot noir et gamay au détriment des anciens cépages. Périodiquement, des récoltes excédentaires imposent des ajustements de la production et de la commercialisation. En 1957, le V. devient le premier canton viticole de Suisse. Dès 1990, la qualité de ses vins (notamment la petite arvine, l'humagne rouge ou le cornalin) est reconnue par le label AOC qui protège aussi, dès 2000, eau-de-vie de poire Williams, abricotine, safran de Mund, pain de seigle et fromage à raclette. L'élevage de la race d'Hérens reprend de l'importance (2005, 40% du cheptel bovin valaisan) vu son adaptation au milieu alpin et son image identitaire (combats de reines)."

La Médiathèque Valais possède de nombreux documents sur cette thématique que nous vous invitons à consulter. Voici une bibliographie sélective :

Ouvrages

Articles

  • Stratégies d’avenir pour une agriculture romande dynamique / Eiselen, Barbara, Pidoux, Martin. Recherche agronomique suisse, 2017, Vol.8(3), pp.102-107 
  • La production agricole valaisanne en 1942 / Luisier, Albert. In : Nouvelliste,1943,60,p.517

Photographies

Avec nos meilleures salutations,

La Médiathèque Valais

 

 

 

 

 
Zurück
Vous êtes ici > Bereits gestellte Fragen > Agriculture valaisanne en zones de montagne