WALLIS
IN FRAGE

Haben Sie eine Frage zum Wallis ? Stellen Sie sie den Fachleuten. Die Mediathek Wallis verfügt in ihren Beständen fast alle Publikationen zum Thema Wallis oder von Walliser Autoren. Ihre Frage wird innert 72 Stunden beantwortet (Wochenende und Feiertage ausgenommen).

Tourisme

Gepostet von Sonia Délèze 05.04.2017 09:15
Aujourd'hui, les Belges représentent pour le tourisme nendard une part importante des hôtes en provenance de l'étranger. Quand ont-ils commencé à venir à Nendaz? Par quel biais? Et par quoi étaient-ils attirés dans notre région?

Bonjour,

Quelques études ont été réalisées sur le tourisme à Nendaz. Nous avons consultés ces documents disponibles à la Médiathèque Valais - Sion et les avons signalés ci-dessous dans la bibliographie. Cependant, on y retrouve aucune information sur les touristes belges. 

Seul le travail d'Estelle Maret sur le "problème des volets clos", en 1988, parle de la provenance des clients à Nendaz qui était à majorité suisse allemande et suisse romande. 9% des clients venaient de Belgique.  

Dans les ouvrages sur Nendaz cités dans la bibliographie ci-dessous, on apprend que deux Belges jouent un rôle essentiel dans ce qui devient la première vague géante de l'immobilier à Haute-Nendaz :

  • Samuel d'Aumeries investit dans les remontées mécaniques sans participer à l'administration de celles-ci. Mais il construit surtout du logement à Haute-Nendaz. En une dizaine d'années, ses seules sociétés construisent 380 unités de logement (= 1/5 du domaine bâti de l'époque) et mettent à disposition ce qui sera longtemps le principal centre commercial de la station.
  • Hervé Dhedene bâtira quelque 350 logements.

Nous nous sommes également tournés vers la presse valaisanne, dans laquelle on retrouve quelques informations sur la venue des belges à Nendaz :

  • Dans la Feuille d'Avis du 31 décembre 1965, on apprend que plus de 300 skieurs sont arrivés à Haute-Nendaz : 150 Parisiens et plus de 90 Belges les ont rejoints.
  • Un nombre imposant de touristes belges emplit la colonie Cité-Joie en juillet 1966
  • En janvier 1977, comme les années précédentes, il y a encore des familles belges, hollandaises, allemandes et suisses.
  • En mars 1986 a eu lieu l'Assemblée de la société de développement durant laquelle apprend que 40 % des hôtes sont Suisses, 20% Allemands, 15% Hollandais, 9% Belges, 8% Français, 5% Anglais, … (Nouvelliste, 11 mars 1986, p. 21)
  • A l’heure du bilan touristique de l’été, on analyse le phénomène des résidences secondaires. Un article du Nouvelliste de novembre 1992 note qu’à Nendaz, ce sont les Belges les principaux acquéreurs.
  • Selon un article du Nouvelliste du 18 mars 2008, voici le bilan de l’année 2007 :
    • baisse des nuitées de 9,25
    • recul de la clientèle suisse et hollandaise, augmentation d’allemands, de belges et de français
    • 672'254 nuitées pour 2006-2007. Ce sont les Suisses qui sont le plus attachés à Nendaz, suivis des Allemands, Belges, Hollandais et Français. On note cependant une percée de 5,2% provenant des pays de l’Est (entre 2002 et 2006)
  • En Avril 2009,  80,5 % des propriétaires de résidences secondaires sont des Confédérés (Belges, 5,2 %; Hollandais, 3,7%; Allemands, 3,4%; …)

L'Observatoire valaisan du Tourisme a établit une étude sur l'évolution des nuitées hôtelières en Valais de 2006 à 2012 selon le lieu d'origine. On s'aperçoit qu'il y a une augmentation du nombre de nuitées pour les clients belges entre 2007 et 2009. Par contre, entre 2011 et 2012, la Belgique est une exception : c’est le seul pays européen
enregistrant une hausse de nuitées. Cette étude est consultable en ligne.

Sur le site Internet de l'Observatoire valaisan du Tourisme, vous pouvez également consulter les statistiques du nombre de nuitées selon le lieu d'origine des touristes et le lieu de vacances. Pour les touristes belges à Nendaz, voici le résultat :

L'Observatoire du Tourisme a également mené une enquête pour connaître quels sont les intérêts des touristes belges pour le Valais. Vous pouvez consulter le résultat directement en ligne.

Pour obtenir de plus amples informations ainsi que des chiffres actuels, nous vous invitons à contacter l'Office du Tourisme de Nendaz.  

Avec nos meilleures salutations,

La Médiathèque Valais

 

Orientations bibliographiques

Ouvrages sur Nendaz

 

 

 

Zurück
Vous êtes ici > Bereits gestellte Fragen > Tourisme