WALLIS
IN FRAGE

Haben Sie eine Frage zum Wallis ? Stellen Sie sie den Fachleuten. Die Mediathek Wallis verfügt in ihren Beständen fast alle Publikationen zum Thema Wallis oder von Walliser Autoren. Ihre Frage wird innert 72 Stunden beantwortet (Wochenende und Feiertage ausgenommen).

Fêtes patronales en Valais

Gepostet von Ismaël Viaccoz 29.03.2017 10:49
D'où vient la tradition de la "Fête patronale" en Valais romand et à quelle époque cette coutume a-t-elle été initiée ?

Bonjour,

Nous avons consultés de nombreuses sources différentes pour tenter de répondre au mieux à votre question. La liste complète se trouve ci-dessous. Chacun de ces ouvrages est consultable à la Médiathèque Valais - Sion.

"Dans un canton où la foi catholique est profondément ancrée dans le cœur des masses, comme c’est le cas en Valais, les événements religieux jouent un rôle considérable dans la vie humaine." (Bérard, p. 201)

"Il était courant au Moyen Âge  d’honorer les saints par des fêtes d’obligation. Au début du Xe siècle, tous les apôtres étaient célébrés de cette façon.

Il fut une époque où le calendrier liturgique honorait quasiment tous les jours un saint ou une sainte. C’était ce qu’on appelle les fêtes. Après le concile de Trente, le Pape Pie V (1570) réforma pour la première fois ce calendrier, qui ne compta plus alors que cent cinquante-huit fêtes de saints. Le nouveau calendrier officiel (1969) n’a retenu pour l’Eglise universelle que les fêtes commémorant un saint dont la vie est porteuse de sens pour l’Eglise toute entière. Les autres ne bénéficient plus que d’une célébration locale. Chaque paroisse, diocèse, congrégation ou institution religieuse a un saint patron. Les saints son honorés par une fête célébrée localement des festivités publiques." (Guide des traditions et coutumes catholiques, p. 213)

Le Dictionnaire Historique de la Suisse nous apprend ceci à propos des fêtes patronales "Au sens étroit du mot, la fête patronale célèbre chaque année la consécration de l'église, qui coïncide souvent avec la fête du saint auquel elle a été dédiée (Patronage). Au Moyen Age et durant les Temps modernes, ce fut l'une des principales fêtes locales, se mélangeant ensuite avec d'autres festivités ou réjouissances (désalpe, actions de grâce pour la récolte, vendanges, commémoration d'une bataille ou concours de tir).

Aux premiers temps du christianisme, l'évêque inaugurait une nouvelle église par une première messe, dont l'anniversaire était célébré chaque année comme fête religieuse. Au bas Moyen Age, cette cérémonie conduisit à des rites compliqués. La Réforme les abrogea et les remplaça par une simple fête. L'Eglise catholique simplifia le rituel en 1977 dans le cadre de la réforme liturgique, mais conserva leur caractère de fêtes principales aux consécrations et à leur rappel annuel.

Au Moyen Age, une fête profane accompagnait celle du saint patron. Populaire et locale, elle était célébrée dans les lieux publics (place du village, auberge) avec des ripailles, des jeux (quilles, tirs) et des danses. Au Valais et au Tessin la fête patronale est célébrée aussi bien de façon religieuse que profane, parfois avec des kermesses."

Les jours de fêtes patronales ont été supprimées de la liste des jours fériés en 1911 :

"La première grande réduction du nombre des fêtes de précepte a eu lieu le 6 juin 1798. En annonçant cette décision au peuple, Monseigneur Joseph-Antoine Blatter rappelle que les Evêques de Sion et les Chefs de l'ancien Etat de la République du Valais ont depuis longtemps traité de la réduction du nombre des fêtes chômées. Après la suppression de ces 20 fêtes de précepte, restaient encore 20 fêtes chômées dans le diocèse, sans compter la fête du patron principal de chaque paroisse, donc 21 en tout.

Le 11 juillet 1911, le Pape Pie X supprima par Motu Proprio les fêtes 1. de la Chandeleur ; 2. et 3. de la Nativité et de l'Annonciation de la Sainte Vierge ; 4. de S. Maurice ainsi que 5. les fêtes patronales des paroisses." (Bieler, 1930)

En espérant avoir répondu à votre question.

Avec nos meilleures salutations,

La Médiathèque Valais 

 

Orientations bibliographiques

 

 

Zurück
Vous êtes ici > Bereits gestellte Fragen > Fêtes patronales en Valais