LE VALAIS
EN QUESTIONS

Vous avez une question sur le Valais ? Posez-la aux spécialistes. La Médiathèque Valais possède dans ses fonds presque toutes les publications sur le Valais ou écrits par des valaisans. Votre question sera traitée dans un délai de 72h (week-end et jours fériés non compris).

histoire du Valais

Posté par pierre-marie epiney 26.02.2019 17:23
Bonjour,
Dans un acte établi en juin 1819 par le consortage de Zinal (réf : CH AEV Consortage de Zinal, 22), il est stipulé un prix de 10 batz 1/2 la toise, soit 200 livres mauricoises. Que sont ces livres mauriçoises ? Étaient-elles en usage dans le Valais de cette époque ?

Bonjour

La question de la monnaie et des monnaies en cours en Valais est complexe. En effet, plusieurs systèmes monétaires ont existé en parallèle et il est assez difficile de trouver une description claire de ceux-ci à un moment donnée.

La livre mauriçoise est effectivement une monnaie de compte (donc pas de vrais pièces de monnaie) en usage en Valais dès le Moyen Age et durant tout l'Ancien Régime, et même un peu au-delà. Le terme "mauriçois" vient de Saint-Maurice qui avait droit de frapper monnaie au Moyen Age, droit repris temporairement par le Duc de Savoie. Les livres mauriçoises sont restées en usage comme monnaie de compte encore longtemps, en parallèle aux autres monnaies de compte usitée dans les Sept Dizains (taler, écu, florin) et les monnaies réelles (batz, kreuz, etc.). 

Vous trouvez ici deux deux extraits d'ouvrages concernant le sujet, qui pourraient être vous être utiles :

Pour de plus amples informations, nous vous invitons à consulter l'ouvrage de Patrick Elsig, Une histoire de petits sous. La monnaie en valais disponible à la Médiathèque Valais - Sion.

Avec nos meilleures salutations,

La Médiathèque Valais

 

Orientations bibliographiques

retour
Vous êtes ici > Questions déjà posées > histoire du Valais
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok